Flux pour
Nos Articles

surfaceUn concours affichant complet pour cette troisième édition jurassienne.

Après un samedi sous l’eau, consacré à l’eau, c’était le tour des épreuves surface et une nouveauté, du pistage (brevet et test de qualification).

Dès 7h, malgré un temps automnal, la bonne ambiance régnait autour du café, chacun se retrouvant avec plaisir.

A 8H, Monsieur le Juge José BUGGENHOUT emmenait les 3 concurrents pistage faire leurs tracés. Durant le refroidissement il fut procédé aux désignations, réussite pour tous et de très bonne qualité.

Que ce soit le brevet ou les deux TQ, la piste se révéla réussie pour tous et, la, aussi de très bonne facture.

Le temps de boire un café, il faisait humide et un chouia frisquet, nous attaquions les recherches surface en commençant par les brevets et les TQ.

Un chemin balisé sur 100m, bordé d’arbres et de sous-bois était proposé comme zone de recherche. Le site choisi permettait de mettre en avant le travail de détection du chien. En effet la ligne droite incitait plus à l’en avant tête baissée qu’au travail.

Personne ne tomba dans le piège, et tous les chiens trouvèrent leur victime. C’est l’absence de désignation qui empêcha 3 binômes de valider leur exercice. Ils vont se remettre à travailler, gagner en expérience, nous les reverrons au top.

Nous avons pu assister à de très belles recherches, conduites par les maîtres, avec des chiens à l’écoute.

En ech A, le chemin démarrait la où finissait la recherche des Br et TQ ; long de 200m il comportait une fourche avec un chemin partant sur la gauche (hors zone, balisé), une proximité avec la rivière et une végétation dense. Le tracé en lacets par endroits était perturbant, pour la conductrice.

La aussi nous avons assisté à un fort joli travail, mêlant conduite contrôlée, écoute et lecture du chien, avec au final désignation et fixation de qualité.

Après une pause café vint le tour des 2 ech B.

Le terrain de 5ha se situait en contre bas du pré où était située la zone de départ. Il s’agissait d’une combe en triangle, bordée à sa gauche par le chemin et les installations du club, à droite par la route et au fond par la rivière. La zone comprenait 1/3 de friche herbeuse et 2 zones boisées ainsi qu’un ruisseau. Un lynx avait été lâché le dimanche d’avant et des touristes s’étaient égarés en cherchant à le voir.

Grâce à la situation de la zone, tout le monde put admirer la vélocité, la pugnacité des chiens et surtout leur joyeuseté à chercher. Le spectacle fut grandiose, même pour les plus anciens. La qualité des conduites, la méticulosité dans le déroulé du travail, le respect de la tactique annoncée, tout y était. Du grand art. Merci aux deux binômes pour ces moments de pure beauté. Merci à José qui a eu l’idée de se servir de ce site de cette façon pour permettre le déroulé d’une épreuve exigeante nécessitant des chiens au top de leur forme et en parfaite osmose avec leur conducteur.

Anticiper la zone de départ comme il l’a fait pour permettre à tous de profiter pleinement du travail des couples, était une idée de génie.

Le Cne TROIANI, conseiller technique départemental cyno du SDIS 01 n’en revenait pas  et ne cachait pas son enthousiasme. Il était la à titre privé en tant qu’ancien membre du club de Jeurre et  passé toute la journée parmi nous au côté du juge, se faisant expliquer notre travail.

Après une pause repas bien méritée et délicieuse, débutaient les épreuves d’obéissance et de dextérité.

Chacun donna le meilleur de lui-même et nous avons pu constater, dès les brevets une très belle qualité de travail avec des concurrents qui maitrise le programme et le réalise proprement.

La cuvée 2016 de Jeurre fut un excellent millésime, les résultats et les statistiques parlent d’eux même ; cela est dû :

aux concurrents, qui ont pris le temps de préparer leurs chiens et nous ont présentés un travail de qualité  « supérieure » ;

à Monsieur le juge, qui a mis en scène et orchestré les différentes épreuves tout en les jugeant sans concession.

à toute l’équipe des bénévoles du club de Jeurre, qui s’est démenée pour que tous se sentent à l’aise et ne manquent de rien.

Au nom de la discipline, merci à tous et rdv les 24 et 25 juin 2017 pour le premier concours international de chiens de sauvetage avec attribution du CACIT. C’est une première en France, ne manquez pas cet événement.

Xavier REMY

Association canine de Franche comté/ Responsable territorial sauvetage

Responsable sauvetage FCI à l’Association canine Jura sud

Chiens de Sauvetage – Société Centrale Canine © 2016 Tous droits réservés.    Mentions légales